71 à 80

 71. Little Richard - Tutti Frutti 1955 (Bill. 17, RS 43, Top 3000 28, DD 28, Voc. 28)

L'une des premières chansons de rock 'n' roll interprétée par Little Richard. Enregistrée le 14 septembre 1955 à La Nouvelle Orléans pour le label Specialty, elle est signée Dorothy LaBostrie / J. Lubin / Richard Penniman (Little Richard).

Lee Allen (sax alto), Alvin « Red » Tyler (sax baryton), Justin Adams (guitare), Frank Fields (basse) et Earl Palmer (batterie) accompagnent Little Richard qui chante et joue du piano.

Entrée dans le hit-parade américain en novembre 1956, elle se classe en 1956 à la deuxième position du classement des meilleures ventes de disques rhythm'n'blues, et n° 17 des charts pop aux États-Unis.

Elle a été reprise par de nombreux musiciens, les plus connus étant Pat Boone (il atteint le
n° 12 pop en 1956, Little Richard dira : « J'étais choqué qu'il m'est volé ma chanson et en est fait un plus gros succès, jusqu'à ce que je découvre que ça ne fera que mousser ma popularité » et Elvis Presley. Queen la jouait également régulièrement durant leurs spectacles dans les années 1970-1980. Cette chanson a été jouée durant un concert de T.Rex et Elton John, en 1972, immortalisé sur le DVD Born to Boogie. C'est également la première chanson d'un album des MC5, Back in the USA. En France, elle fut le premier succès du jeune Johnny Halliday en 1958.

The London Rock'n'roll Show en 1972 avec quelques commentaires de Little Richard




 72. Free - All Right Now 1970 (Bill. 4, CHOM 86, Top 3000 511, Bill. 5000 1344, DD 100, KZOK 81, RA 41, GR 108, GS 190, Voc. 149)

Groupe hard-rock avec Paul Rodgers : chant, piano, mellotron, guitare, Paul Kossoff : guitare, Andy Fraser : guitare basse, Simon Kirke : batterie. Rodgers et Kirke formeront Bad Company sous l'étiquette Swan Song en 1974.

Une chanson appréciée sur les radios ''Classic Rock'', un rock anthem reconnu avec la voix de Paul Rodgers et la guitare de Paul Kossoff (il décède le 19 mars 1976 d'une crise de coeur à bord d'un avion suite à ses problèmes de dépendance reliés à l'alcool et la drogue).



 73. Lou Reed - Walk On The Wild Side 1972 (Bill. 16, CHOM 260, RS 221, Top 3000 58, Bill. 5000 4999, DD 130, KZOK 324)

Une chanson de Lou Reed de son second album solo, sorti en 1972, Transformer, et produit par David Bowie. Bien qu'il parle de sujets sensibles comme la transsexualité et la drogue, il a connu un grand succès radio et est le seul véritable tube de Lou Reed en solo.

Cette chanson décrit la vie de plusieurs individus arrivant aux limites de leur sexualité, décrivant de façon à peine voilée les grands noms de la Factory d'Andy Warhol, comme Holly Woodlawn, Candy Darling, Joe Dallesandro, Jackie Curtis ou encore Joe Campbell.

Sur le plan musical, on retient notamment de ce titre le saxophone, joué par Ronnie Ross, et le jeu de basse particulier d'Herbie Flowers.

La chanson a été utilisée dans plusieurs films, notamment dans Times Square (1980), Hot Child in the City (1987), Opportunity Knocks! et Las Edades de Lulú (1990), Georgia (1995), Trainspotting (1996), Beautiful Girls (1996), Without Limits (1998), Salton Sea (2002) et Black/White (2005). La chanson a directement influencé le titre du film de Sebastien Lifshitz "Wild Side" en (2004).

Live à New York en 1983



 74. Percy Sledge - When A Man Loves A Woman 1966 (Bill. 1, RS 54, Top 3000 73, Bill. 5000 1672, DD 22)

Lors d’une soirée très arrosée, Sledge se lance dans une improvisation qui impressionne le parolier Quin Ivy qui se trouve dans la salle. Il lui fait retravailler le morceau qui deviendra la célèbre chanson. Ivy flaire le potentiel et fait des démarches auprès de la maison de disques Atlantic. C’est ainsi que la chanson deviendra n°1 aux États-Unis en mai 1966.

L'inspiration des paroles lui vient quand sa blonde le laisse pour une carrière de mannequin après qu'il fut mis à pied d'un travail dans la construction à la fin de 1965.

Live en 1966



 75. Elvis Presley - Hound Dog 1956 (Bill.1, CHOM 464, RS 19, Top 3000 53, Bill. 5000 6, DD 98, RA 136)

Une chanson écrite par Jerry Leiber & Mike Stoller, écrite en 1952 en collaboration avec Johnny Otis, est d'abord enregistrée sous forme de rhythm and blues par la chanteuse afro-américaine « Big Mama » Thornton (dont le vrai nom était Willie Mae Thornton) en mars 1953. Elle se classe à la première place des charts R'N'B pendant sept semaines.

Cinq versions country sont enregistrées simultanément en 1953 par Billy Starr, Tommy Duncan, Eddie Hazelwood, Jack Turner et Cleve Jackson.

Elle est reprise en 1954 par Freddie Bell & The Bellboys dans une version rock 'n' roll. Sortie en 1955, les paroles sont légèrement différentes.

Elvis, qui entend Freddie Bell interpréter ce morceau à Las Vegas en avril 1956, s'en inspirera. Il la chante une première fois à la télévision le 5 juin 1956 dans le Milton Berle Show, puis une seconde fois mémorable au Tonight Show de Steve Allen le 1er juillet, devant un basset impassible, affublé d'un smoking et cadré uniquement au-dessus de la ceinture. Il l'enregistre le 2 juillet dans les studios RCA de New York, avec les Jordanaires dans les choeurs. Le 45 tours sort le 13 juillet en face B de Don't Be Cruel. Ces deux titres atteindront la première place des hit-parades américain. Hound Dog sera à la fois n°1 dans les charts pop, rhythm & blues et country & western du magazine Billboard.

Live au Milton Berle Show le 5 juin 1956



 76. The Beatles - I Want To Hold Your Hand (Bill. 1, CHOM 261, RS 16, Top 3000 21, Bill. 5000 157, DD 226)

Une chanson écrite par John Lennon et Paul McCartney et publiée en simple le 29 novembre 1963 avec This Boy en face B.

Elle a conduit à ce que les Américains ont appelé la British Invasion dans les charts, soit l'afflux d'artistes de rock britannique dans les hits américains, canadiens ou australiens. Ce fut le premier disque des Beatles enregistré en utilisant un équipement 4 pistes et en stéréo, et la première chanson des Beatles à figurer parmi le classement du Billboard Hot 100, où elle est numéro 1 le 1er février 1964. Le simple a également tenu la première place dans les charts britanniques, où un million de copies ont été vendus.

Elle a été enregistrée le 17 octobre 1963 aux Studios Abbey Road. Le disque est paru chez Parlophone au Royaume-Uni avec This Boy en face B, et le 26 décembre aux États-Unis couplée avec I Saw Her Standing There. Le 9 février, la chanson est interprétée devant 73 millions de téléspectateurs américains au Ed Sullivan Show. La Beatlemania frappe l'amérique.

McCartney et Lennon n'ont eu aucune inspiration particulière pour ce morceau, ils avaient reçu de leur manager Brian Epstein des instructions précises d'écrire « une chanson dans l'esprit du marché américain ». La chanson a été également enregistrée en allemand début 1964 sous le titre Komm, gib mir deine Hand.

Au Ed Sullivan Show le 9 février 1964



 77. The Band - The Weight 1968 (CHOM 333, RS 41, Top 3000 192, DD 142, KZOK 615)

De leur premier album Music From Big Pink, la chanson ouvre le film Easy Rider avec Dennis Hopper et Peter Fonda. 

Presque tous les membres de The Band chantent, le lead de celle-la est chanté par Levon Helm à la batterie.

Live à Pittspurgh PA en 1970



 78. Chuck Berry - Maybellene 1955 (RS 18, Top 3000 78, DD 91, R'N'B 5, GR 52, Bass 120)

Alors qu'on débat encore du titre qui a été la première chanson du rock'n'roll, les premiers enregistrements de Chuck Berry tel son premier succès Maybellene combinent déjà tous les éléments du rock, mélange de blues et de country, des textes simples qui parlent de filles et de voitures, des solos de guitare électrique sans compter le jeu de scène associé (dont la danse duckwalk, qu'il inventa) qui emportent l'adhésion du public.



 79. Bo Diddley - Bo Diddley 1955 (RS 62, Top 3000 177, DD 34, R'N'B 28, GR 35)

Avec son premier simple, il invente un rythme qui sera abondamment repris dans le monde du blues et du rock. On le nomme jungle beat ou diddley beat.



 80. Eddie Cochran - Summertime Blues 1958 (Bill. 8, RS 73, Top 3000 79, Bill. 5000 3091, DD 42, GR 26)

Un de ses plus grands succès, co-écrit avec Jerry Capeheart, laisse percevoir combien Eddie a influencé la musique rock, son titre sera repris par les Who et Blue Cheer.

Le 16 avril 1960, alors qu'il se rend en taxi de Londres à l'aéroport, en compagnie de sa fiancée Sharon Sheeley et du chanteur Gene Vincent, il est victime d'un accident : le taxi s'encastre dans un réverbère. Transporté à l'hôpital dans un état grave, il meurt le lendemain à peine âgé de 21 ans.

Sharon Sheeley malgré une fracture du bassin survivra, Gene Vincent aura la clavicule et des côtes cassées ainsi que des dommages à sa jambe déjà diminuée.



 81 à 90
 
Recherche personnalisée
Publicité
 
 

 
Avant le 7 avril 2010 6287 Visiteurs! Au total: 182078 visiteurs (361960 hits)
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=